Avoir peur de ce qui s’en vient

Mon copain et moi, lorsque nous avons débuté les fameux tests à passer, spermogramme pour lui, examen gynécologique pour moi et prise de sang pour nous, étions très déterminés, car ce qu’on voulait plus que tout, c’était de tenir dans nos bras notre petit bébé. Ce petit bébé que nous attendions avec impatience de créer depuis déjà presque 1 an. Un petit bébé fait d’une partie de nous 2.

Alors, si nous devions faire des tests, on allait les faire. On était prêts plus que jamais!

Amenez-en des tests! Je suis prête à m’ouvrir les jambes n’importe quand haha!

IMG_0677
C’était nous à l’époque 🙂

 

Malgré le fait que nous voulions ce petit bout d’humain plus que tout, j’avais peur. 

Ici, je vais parler au « JE », car je ne savais pas si mon conjoint ressentait la même chose que moi. Alors, oui, MOI, j’avais peur. J’avais peur de ne pas y arriver. J’appréhendais les résultats qu’allaient dire nos tests…

C’est tellement facile de s’imaginer le pire. Qui qui ne se l’est jamais imaginé ? Je suis certaine que tu y as déjà penser toi aussi 😉

J’étais tellement stressée, mais je ne savais pas trop pourquoi exactement. Est-ce que c’était moi la source du problème ?, est-ce que c’était mon chum ou est-ce que c’était un mélange de nous deux ? J’avais hâte et je n’avais pas hâte de savoir ce qui nous pendait au bout du nez. 

Est-ce que, de faire tous ces tests, fait mal ? J’ai déjà entendu parler d’aiguilles, qu’il faut se piquer dans le ventre, qu’il faut peut-être que je prenne une tonne d’hormones si jamais nous devions aller plus loin…c’est ça que vous appelez faire des tests ? Est-ce qu’on aurait besoin d’opérations ? Combien de temps ça allait prendre faire tout ça ? 

De me poser toutes ces questions, ça me faisait peur.

J’avais peur, car je ne savais pas à quoi m’attendre, je ne savais pas si tout se passerait bien. En fait, ce qui me faisait le plus peur était justement de ne rien savoir du tout. J’aurais tant aimé avoir une boule de cristal à ce moment-là. L’inconnu me rendait très insécure.

J’avais peur que, si ça venait vraiment de moi, que si j’avais X problème, que je ne donnerais peut-être jamais la chance à mon homme, si merveilleux et parfait, d’être un papa. Je serais tellement cruelle sinon…

Parce que oui, il sera un papa exceptionnel. Il est bon avec les enfants, il a le coeur à la bonne place, il est généreux de son âme. Tout pour être le héros de sa progéniture. Tout pour que je lui porte un regard d’amour encore plus fort, car je sais à quel point il sera si attentionné envers nous et si présent lorsque ça arrivera.

IL SERA LE MEILLEUR PAPA DU MONDE OK!

J’avais peur de le privé de ce bonheur que procure un enfant, car il a autant (pour ne pas dire plus) hâte que moi que ça arrive. 

J’avais peur que notre rêve le plus cher ne se réalise jamais tu vois? 

De connaitre les résultats me faisait capoter! Oui, je capotais à l’intérieur de moi. Allait-on nous dire qu’on n’aurait jamais d’enfants ? Qu’on ne deviendrait jamais des parents ? J’étais si terrifiée et je voulais à tout prix faire disparaitre ce sentiment si affreux en dedans de moi. 

Je ne savais juste pas à ce moment-là que j’avais le droit d’avoir peur. Personne ne m’avait dit:

Jess, tu as le droit d’avoir peur et c’est normal. Jess, accueille-la ta peur, elle est là, ne la rejète pas. Plus tu vas vouloir la supprimer, pire ça va être. Ne sois pas dur avec toi-même, ok ? Viens ici que je te prenne dans mes bras. Laisse-toi aller ma belle, tu as tellement le droit d’avoir peur…

Non, personne malheureusement! Au contraire, on nous disait que tout se passerait bien, qu’il n’y en aurait probablement pas de problèmes vu que nous étions deux personnes en parfaite santé alors qu’au fond de moi-même, j’en doutais fortement.

Ils étaient qui eux pour me dire que tout se passerait bien quand personne ne l’a réellement vécu ? Au fond, on voulait simplement me rassurer même si ça ne fonctionnait pas vraiment. C’était une belle attention de leur part, mais comment pouvaient-ils me rassurer quand ils ne savaient même pas c’était quoi tsé ?

Je n’avais aucune référence à ce moment-là pour m’informer à quelqu’un qui était déjà passé par là, à quelqu’un qui avait déjà fait des tests et à quelqu’un qui savait exactement dans quoi nous nous embarquions. Nous étions les premiers dans notre entourage à faire ces démarches.

Je me trouvais bien bizarre d’avoir peur, je ne me comprenais pas moi-même, je pensais que je faisais de la paranoïa. 

De m’avoir donné le droit, je ne sais pas qu’est-ce que ça aurait changé, mais je m’aurais probablement sentie moins coupable puisqu’il s’agissait bien ici de notre avenir. De l’avenir que je m’étais imaginé toute ma vie et ce, depuis ma tendre enfance tsé…Un avenir qui était si facile à imaginer, mais si difficile à réaliser. 

C’ÉTAIT DE MON RÊVE QU’ON PARLAIT! Celui de fonder une famille.

J’aurais tant aimé savoir que ça se pouvait de se donner le droit d’avoir peur, mais ce ne fut pas le cas, tout en me culpabilisant, j’avais peur de ce qui s’en venait…

Oui, c’était exactement ça. Je ne savais pas encore ce qu’allait dire nos résultats que je ressentais déjà de la culpabilité. 

Je me mettais une bonne grosse pression sur les épaules sans même m’en rendre compte alors que j’aurais pu tout simplement me dire que, ce qui doit arriver, arrivera. Que rien n’est de ma faute.

NON, RIEN N’EST DE MA FAUTE !

La vie, elle est faite comme ça et elle doit se passer ainsi. Tout est toujours parfait même si on ne veut pas le croire.

Alors, sur une belle note, de se donner le droit, d’avoir peur, c’est de s’en libérer en quelque sorte. C’est de s’accepter avec nos imperfections, c’est de s’aimer même si elle nous habite. C’est en l’accueillant un peu plus chaque jour, sans jugement, qu’elle se transforme tranquillement en sagesse.

LIBÉRÉE, DÉLIVRÉE…Je viens de te mettre la chanson dans la tête là hein ?! hihi

Tout est une question de perception! 

Allez, sois fière de ton grand coeur! 💕

SHOOTER!✌️

CFP-6934-2Jessica 

Copyright © 2018 Jessica Lefebvre – Mom de coeur, All rights reserved.

 

Laisser un commentaire

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close