Lettre à toi, mon futur bébé

D’écrire ce titre m’a fait monter les larmes aux yeux, m’a fait sentir émotive et m’a fait vivre tellement d’amour envers lui, envers mon futur petit bébé tant désiré. Pourquoi ?

Parce qu’avant, je le sentais loin;

Parce qu’avant, je croyais que jamais je n’allais le tenir dans mes bras;

Parce qu’avant, j’avais peur de le porter en moi;

Parce qu’avant, j’étais tellement détruite croyant que je n’étais rien sans lui;

Parce qu’avant, je l’aimais déjà, mais pas autant que maintenant.

C’est drôle à quel point tout arrive si parfaitement dans ma vie. En fait, ce n’est pas drôle, c’est MAGIQUE!

Il y a plus de 4 ans, lorsque nous sommes dits: “GO! On fait l’amour comme jamais pour faire notre bébé…YEAHHHH!”, j’ai eu la brillante idée de tenir un livre dans lequel j’avais l’intention de TOUT écrire ce qu’on allait vivre. Comme si j’avais eu cette intuition qu’on allait en voir de toutes les couleurs, comme si je savais, au fond de moi, qu’un jour, ces écrits allaient me servir à faire quelque chose de ma vie.

Étrangement, je n’aurais jamais cru que ce projet, que de fonder une famille, allait aussi transformer ma vie aujourd’hui. Mon intuition a eu raison: on n’en a vécu des vertes et des pas mûres durant tout ce processus, mais, cette épreuve, ces moments plus difficiles sont derrière nous et ont forgé la femme que je suis et le couple que nous sommes à présent.

En relisant la partie de la suite de notre histoire, j’ai lu ces si belles paroles que j’avais adressées à mon futur petit être qui datent du 21 février 2016 et j’avais envie de vous les partager, car elles m’ont fait du bien et probablement qu’elles aideront toutes ces merveilleuses Mom de coeur à faire de même: écrire une lettre pour leur futur amour.

J’avais rédigé cette lettre, après avoir fait part à ma psychothérapeute, l’expérience que j’avais vécue avec Vicky Morissette, une messagère d’âmes, celle où j’avais perdu la vie en donnant naissance. (Lire mon article juste ici)

Elle m’avait sagement conseillé de donner de l’amour à cette vie antérieure afin que Dieu remplisse cette mémoire traumatisante de paix et d’amour. Elle m’avait suggéré de visualiser, que dans cette vie-là, finalement, tout se déroulait bien et elle m’avait dit:

Tu fais une belle démarche! Tu vas être fière quand tu vas avoir ton petit bébé dans tes bras!

Et effectivement, je vais tellement être fière de moi quand je vais le tenir fort dans mes bras. J’avais décidé d’appliquer ces conseils et c’est à ce moment-là que j’avais ressenti le besoin d’écrire à ce futur petit miracle:

À toi, mon bébé d’amour,

Il m’arrive souvent de m’imaginer en train de te donner naissance et que tout se passe merveilleusement bien.

Lorsqu’on te dépose sur moi, je pleure de joie. J’ai déjà cette impression que je vais brûler d’amour pour toi. J’écris ces mots et mes yeux se remplissent d’eau. C’est bon signe. Il faut que je ressente les émotions. Je visualise que je te berce, que je te regarde, tout beau, tout parfait. C’est certain que je vais pleurer, mais pleurer de fierté.

Pleurer d’avoir réussi à obtenir ce que nous désirions tant.

Toi, petite âme qui est autour de nous, je sais que tu vas arriver au bon moment. On est près du but. Il faut juste que tu me laisses un peu de temps afin que je sois prête à t’accueillir. Ce n’est pas de ta faute. On va tellement te prendre et t’accepter tel que tu es.

Tu vas nous avoir choisis en tant que parent, car nous serons les meilleurs pour toi. Tu nous apportes déjà tant sans que tu puisses être là concrètement. Au moment venu, sache que je ferai du mieux que je peux pour te protéger de tout, tout en ayant une confiance innée en toi, je vais tant t’aimer.

Nous sommes à veille de se rencontrer et se sera plus que parfait. J’ai si hâte de te connaitre. Sûrement parce que nous avons traversé beaucoup d’épreuves avant de te tenir confortablement dans nos bras. Tu seras tellement spécial pour nous.

Nous allons prendre soin de toi promis. Je t’aime petite âme et n’aie pas peur de venir parmi nous.  Nous ferons tout en notre possible pour que tu te sentes bien. Je te dis à bientôt et très, très bientôt.

Depuis ce jour, plus de deux années se sont écoulées. Encore une fois, c’est comme si mon intuition savait qu’il fallait que je me transforme avant de l’accueillir dans nos vies, comme si j’avais ressenti que ce n’était pas encore le bon moment. Je l’aimais déjà tant c’était bien évident, mais je ressentais en même temps une sorte de respect envers cette petite âme, comme si j’avais suffisamment confiance en elle pour qu’elle m’amène là où je devais aller.

Et elle m’a guidé si parfaitement sur le bon chemin. Elle m’a montré toutes les couleurs que j’avais à traverser pour atteindre le pot d’or au bout de cet arc-en-ciel.

Pendant ces 2 années, j’ai évolué, j’ai grandi, j’ai fait la paix avec des parties de moi-même qui me troublaient pour en découvrir de toutes nouvelles qui correspondent à mon plein potentiel.

Cette petite âme m’a montré le reflet de la personne que je devais être: être juste moi THAT’S IT!

Aujourd’hui, à mon futur bébé, j’aimerais de nouveau lui écrire une lettre:

À toi qui est si près de nous,

Que tu sois une âme masculine ou féminine, mon Dieu que tu es HOT!

Sérieusement, tu es là, à nous regarder ton père et moi et je te sens réellement rempli de fierté et d’amour, toi aussi, envers nous.

Je ne sais pas pourquoi, mais je t’entends me dire: “Il était temps que tu comprennes la mère!” haha et ça me fait vraiment rire.

Parce que tu as tellement raison! Pourquoi a-t-il fallu toutes ces années pour que je sois moi ? Juste moi ? Ça semble si ridicule à dire, mais, à la fois, si difficile.

Je crois tellement que tout arrive pour le mieux. À toi, mon bébé d’amour, je te remercie de ta patience, je te remercie d’être déjà si rempli de sagesse.

Ta mère avait un paquet de choses à comprendre et tu sais quoi ?

Toute cette liberté d’esprit que j’ai acquis nous servira pour être une famille encore plus épanouie parce que, si tu t’étais pointé dès le premier mois d’essai bébé, je ne suis pas certaine que ça se serait appliqué puisque je vivais avec mes peurs au lieu de ma vérité.

Tout ce bagage trop lourd, que j’ai maintenant mis de côté, nous servira pour être une famille au coeur léger et rempli de velours.

Tous les pardons que j’ai accordés aux personnes qui m’ont blessé, de m’être pardonné à moi-même, mais avant tout, de t’avoir pardonné à toi, car oui, je t’en voulais que tu ne fasses pas ton nid en moi, nous permettra d’être une famille sereine, en paix et où la joie régnera.

À toi, petite âme, je sens que nous sommes près de la ligne d’arrivée, que nos destins sont à la croisée des chemins.

Il aura fallu que ton père et moi nous nous placions exactement là où on devait être professionnellement parlant.

Il aura fallu que je fasse éclore la femme en moi avant d’être une mère pour toi.

Il aura fallu être présents (et nous le serons toujours) pour tes cousins et tes cousines, mais je sens au plus profond de moi que ceux-ci sont prêts à voler de leurs propres ailes pour te laisser ta place, qui sera pour nous si exceptionnelle. J’ai tellement hâte de te présenter à eux, ils sont si merveilleux à nos yeux.

Je continue tous les jours de croire en moi, en toi et en nous, car je sais que le véritable désir de mon âme est de t’avoir parmi nous.

Je t’écris très instinctivement, on se voit en 2019.

Je nous aime, maman et papa.

xxx

Oufff! Assez intense mon affaire, mais quand je laisse parler mon coeur…Ah! Je ne peux rien n’y faire! hihi

À toi qui est une Mom de coeur, j’aimerais que tu fermes les yeux un bref instant. Prends un crayon et une feuille et laisse ton coeur aller sans réfléchir, sans jugement, juste en te laissant porter par cet amour que tu portes, toi aussi, pour lui. Un amour si fort qui ne s’explique pas, mais qui se ressent là, dans ton coeur.

D’écrire est une vraie thérapie en soi. C’est libérateur, ça laisse des traces sur notre histoire et un jour, nous pourrons lui raconter. De ne pas avoir eu cette envie de tenir un journal, je n’aurais pas été en mesure de vous écrire, en détail, tout ce qu’on a vécu et je me remercie.

La vie, quand on la regarde attentivement, est tellement organisée dans un ordre si parfait. Quand tu te mets à jeter un coup d’oeil dans le rétroviseur, tu vois à quel point tout fait son sens et à quel point tout à sa raison d’être.

À toi, mon bébé, merci infiniment pour tout et on se dit à très bientôt, pour de vrai!

Tout est une question de perception.

Allez, soyons fières de notre grand coeur,

CFP-6934-2Jessica 

Laisser un commentaire

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close