Quand les mères Teresa donnent des conseils

Mon chum et moi sommes un couple très sociable dans la vie. C’est-à-dire qu’on a beaucoup d’amis sans compter nos belles grandes familles respectives.

Et, comme tu dois t’en douter, ça veut aussi dire qu’à l’époque où ça faisait déjà presque 1 an que nous voulions un enfant, c’est-à-dire, il y a 3 ans de ça, bien évidemment, nous étions entourés beaucoup plus de personnes ayant pleins pleins d’enfants (question de tourner le couteau bien comme il faut tsé…) que de personnes n’en n’ayant pas.

Aujourd’hui, c’est encore le cas. Même que nous sommes les seuls à ne pas avoir d’enfants, mais la différence est que ça ne nous dérange plus.

On commençait déjà à entendre toutes sortes d’histoires. La plupart nous disait de ne pas attendre trop longtemps avant d’aller passer des tests afin de s’assurer que nous étions tous les deux corrects pour concevoir un enfant. 

Et je dois te faire une confidence…


Quand ça fait des mois que tu veux un enfant pis que tu reçois des conseils de parents, oups, de mamans devrais-je dire, je ne sais pas toi, mais moi, ahhh que ça me tapait sur les nerfs!

Leur petit air de « Moi, je sais comment ça marche. Moi, je sais comment en faire des enfants donc écoute ce que je te dis! »

Ou plutôt…

« Moi, je connais quelqu’un qui connait quelqu’un… »

Nul besoin que je t’en dise plus. Tu comprends ce que je veux dire hein ?

Pendant qu’elles parlent, tu as envie de tourner les yeux, tu ris jaune et tout ce à quoi tu penses est: 

« JE VAIS T’ARRACHER LA TÊTE! »


Ok! J’exagère à peine…même si je suis certaine que tu y as déjà penser au moins une fois. Avoue-le…Tu as le droit tu sais, ça m’est arrivé hihi

Alors, grâce à ces « gentilles » mères Teresa, comme l’idée d’avoir un enfant nous obsédait, on a décidé de suivre leurs JUDICIEUX conseils. -_-

On m’avait suggéré de prendre ma température à tous les matins avant d’appeler pour avoir un rendez-vous afin d’avoir quelque chose en main. Chose que j’ai fait et chose que c’est dont compliqué! Ayayaye! 

Bon, il faut que tu la prennes à ton réveil. Il ne faut SURTOUT pas que tu bouges PARCE QUE ÇA VA FAUSSER LES DONNÉES! 

(Comme si t’allais tuer quelqu’un tsé!)

Pis on s’entend, c’est quand j’ovule dans tout ça ? Quand la courbe monte ou quand elle baisse ? Ouff! Celles qui l’ont déjà fait savent de quoi je parle! 

26032018-DSC_0154Un tableau, deux tableaux, trois tableaux. Aucune courbe pareille. Tu as de la difficulté à comprendre ton corps. 

« Oui, oui, oui! Je crois que j’ovule. Yeahhh! »

« Mon amour, vient faire ta job, je suis prête! »

J’ouvre une parenthèse.


Que c’est beau faire un enfant en demandant à son chum de venir faire sa job…

Ne me dis pas ici que tu n’as pas eu l’image de moi, les jambes bien écartées, couchée sur le lit étant prête à se faire sauter…je ne te croirais pas!

Oui, je me permets de dire « sauter » parce que rendu là, je n’appelle plus ça « faire l’amour ».


Fin de la parenthèse.

C’est au bout d’environ 8 mois que nous nous sommes enfin décidés à appeler pour avoir nos rendez-vous respectifs.  Comme vous le savez, avoir un rendez-vous n’est jamais pour le lendemain. Ça prend souvent des semaines, voire mêmes des mois. 

Alors, le temps d’attente nous parait interminable, car toi, tout ce que tu as dans l’idée, c’est d’avoir un enfant sur le champ! Le temps, ce n’est pas ton ami, tu ne l’aimes pas.

Somme toute, finalement, nous avons été très chanceux. J’ai eu mon rendez-vous chez la gynéco deux mois plus tard et mon chum, pour qu’il ait passé un spermogramme, trois mois. 

Et c’est là que tu te demandes : «Bon, qu’est-ce qu’ils vont nous faire?»

Rien de trop grave je t’en rassure 😉 Pour ce qui est de notre cas, nous avons débuté par de simples prises de sang et l’incontournable «spermogramme». 

J’ouvre une autre parenthèse.


Est-ce que c’est assez laid comme mot ça SPERMOGRAMME ?

Pour ceux qui ne savent pas qu’est-ce qu’un spermogramme, selon M.Larousse, c’est :

Un examen du sperme ayant pour but d’étudier le nombre et la mobilité des spermatozoïdes, ainsi que le pourcentage de spermatozoïdes anormaux.

Tsé, avouez-le, quand ton chum va passer un spermogramme, on a tous cette belle image de lui en train de se faire une petite crossette dans un mini pot. Et tu te dis : «Il est mieux de ne pas en renverser UNE GOUTTE sinon je l’étripe! » 

Parce que c’est précieux ça là. Ce sont tes enfants.)


Fin de la parenthèse.

C’est à ce moment-là que l’heure des tests a sonné pour nous.

Eh oui, c’était ça notre prochaine étape. Une étape, qui honnêtement, me terrifiait, qui me bouleversait parce que j’espérais tellement encore qu’on puisse y arriver de par nous-même. Ce n’était pas ça que je voulais au fond de moi. Ce n’était pas ça que j’avais prévu. Le pourquoi probablement que ça me déstabilisait autant.

Dans mon coeur, nous étions normaux, on n’avait aucun problème. De s’imaginer qu’il était peut-être possible qu’il en ait un me faisait mal, me donnait le vertige. 

Parce que non, ça ne pouvait pas nous arriver à nous puisque nous étions le modèle parfait pour devenir des parents.

Je faisais en quelque sort du déni…chemist-1816371_1920

Tout est une question de perception! 

Allez, sois fière de ton grand coeur! 💕

SHOOTER!✌️

CFP-6934-2Jessica 

Copyright © 2018 Jessica Lefebvre – Mom de coeur, All rights reserved.
Crédit photo: Pixabay

Laisser un commentaire

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close