Quand un ange change le cours de ta vie

“Mon bébé, attends-nous jusqu’en janvier, papa et maman seront d’attaque pour leur deuxième fécondation in vitro, pour que tu aies une deuxième chance de t’accrocher à nous. En attendant, on va se reposer et penser à nous.”

Et comme mentionné, c’est ce qu’on a fait et il le fallait pour qu’on soit en pleine forme pour la suite des choses. Mais, juste avant, un ange sur 2 pattes m’avait soufflé quelque chose à l’oreille.

Dans la vie, je crois qu’il y a des anges déguisés en être humain et une de mes amies en était certainement un. Je me souviens encore du malaise qu’elle ressentait pour me dire cette chose, mais ce qu’elle ne savait pas c’est que ses paroles allaient avoir un IMMENSE impact sur le sens qu’allait prendre ma vie suite à ça.

Jess, je connais une psychothérapeute qui m’a fait beaucoup de bien. Si tu veux, je peux te donner ses coordonnées. Par contre, ça demande une certaine ouverture, car son approche est différente.

Moi qui étais vraiment dans un inconfort insupportable suite à tout ce processus d’essai bébé, moi qui en étais plus capable de ressentir tout le mal à l’intérieur de moi, moi qui me renfermais toujours de plus en plus, moi qui étais gênée et qui avais honte de tout ce qui m’arrivait, j’ai tout de suite eu un intérêt.

Une petite graine venait d’être plantée et je ne savais pas qu’à ce moment-là, cette graine allait grandir et fleurir autant.

Imagine…J’étais comme une lionne affamée où on lui présentait une pièce de viande bien fraîche sur un piédestal…J’ai sauté sur cette occasion sans même y réfléchir parce que mon âme avait faim, très faim. 

Je ne savais aucunement ce que cette psychothérapeute faisait, je n’avais presque jamais entendu parler de développement personnel, mais je savais une chose: je voulais me sentir mieux.

J’étais prête à avoir l’ouverture nécessaire pour entrer, coûte que coûte, dans ce merveilleux monde si ce monde était pour me permettre de ne plus avoir de poids sur les épaules.

D’ailleurs, je ne remercierai jamais assez cet ange d’avoir planté LA graine qui fallait pour ainsi créer mon propre jardin aujourd’hui. Rien n’est un hasard, tout a sa raison d’être. Il suffit d’être attentif et à l’écoute lorsqu’un ange se présente à nous.

Chose dite, chose faite! J’ai pris contact avec elle et en plus, il parait qu’elle a aidé quelques femmes à être enceinte. Je me suis dit: “Je ne perds rien de l’essayer. Peut-être que ça va m’arriver à moi aussi. On aurait peut-être plus besoin de faire notre deuxième FIV. Ça serait trop le fun!”

J’avais mon premier rendez-vous le 07 décembre.

Petite parenthèse


Vous savez, souvent, on se dit: “Ahhh oui, IL FAUDRAIT bien que je prenne rendez-vous…Ahhhh, je n’ai pas eu le temps…” Bien, arrête de le dire pis prends-le le temps batinse! Sois dans l’action si tu veux que les choses bougent.


Fin de la parenthèse!

Le 07 décembre venu, je me suis présentée à mon premier rendez-vous. Je l’avoue, je ne savais pas trop à quoi m’attendre et ça me rendait nerveuse. Gentiment, elle m’a expliqué qu’il y avait probablement quelque chose qui bloquait au niveau de mon inconscient et c’est ce qui faisait que je n’arrivais pas à être enceinte.

Ok…inconscient…quelque chose qui bloque…ok…oulala…un nouveau langage ça…J’en avais “un peu” entendu parler, mais ça me semblait impossible, je n’y croyais pas vraiment…C’est pour les “fuckés” ce monde-là…Voyons voir si ma tête m’empêcherait d’être enceinte…jamais et ô grand jamais…mon corps, nos corps ont des “défectuosités”, ma tête n’a rien à voir là-dedans…Mais de quoi elle parle ?!

Je lui ai alors expliqué où était rendue la situation de notre projet bébé. Ensuite, elle m’a posé des questions concernant mon enfance, mon adolescence, mes relations avec mes parents et mon amoureux, etc. question de se faire une idée de ma vie. Je ne voyais pas trop où elle s’en allait avec tout ça et en quoi ça avait un lien avec la grossesse jusqu’à ce qu’elle me pose LA question sur mon enfance qui m’a fait réagir et qui est venue me chercher: «Est-ce que tu t’ennuyais de ton père quand il partait travailler ?»

Cette unique question a été tout qu’un élément déclencheur pour moi et mon Dieu qu’elle venait de sonner une cloche. J’ai soudainement eu une urgence de régler, une bonne fois pour toutes, toutes les petites choses qui me tracassaient encore dans ma vie d’adulte et qui était en lien avec mon passé.

J’avais déjà pensé le faire, mais je ne trouvais pas l’occasion parfaite et j’avais le don de me trouver un million d’excuses pour ne pas la trouver alors que là, c’était le moment ou jamais. Je ne voyais pas encore comment j’arriverais à être enceinte en faisant tout ça, mais bon, c’était un besoin capital!

Chose dite, chose faite! J’ai suivi mon impulsion, mon intuition et je sentais réellement que c’était EXACTEMENT ça qu’il fallait que je fasse. J’étais plus que déterminée! Tassez-vous de là, je m’en viens!

Arrivée chez moi, je me suis mise au travail. J’avais un plan en tête: monter un document avec des questions bien précises pour chacun de mes parents pour connaitre leurs perceptions à eux lorsque je suis arrivée dans leurs vies, du jour où le sperme a rencontré l’ovule aller à ce que je quitte le nid familial.

Et croyez-moi, ceux qui me connaissent savent comment je suis organisée et c’était assez intense…ok, peut-être pas aussi pire que ça en a l’air là, mais quand même…Ensuite, j’allais répondre à ces mêmes questions, mais selon ma propre vision des choses, pour qu’ils sachent comment moi j’ai vécu mon enfance, mon adolescence et ma vie d’adulte sans même leur faire AUCUN reproche, car ce n’était pas mon intention.

Aussitôt fait, je les ai rencontrés un par un pour qu’on puisse échanger sur le sujet.  J’ai tellement été chanceuse d’avoir eu des parents qui ont embarqué, et ce, sans même me juger quant au fait que je consultais. Ils étaient prêts à faire leur part des choses si c’était pour me faire du bien. Je les aime d’amour!

Finalement, j’ai fini ces rencontres avec un énorme poids sur les épaules en moins et tellement rempli d’amour de mes parents. Je venais de leur dire tout ce dont je réprimais depuis des années. Ce n’était rien de grave, mais il était arrivé certains détails que mon coeur de petite fille voulait se libérer et ça fait son effet, croyez-moi! Ce été là la première fois que je goutais à cette sensation que d’être mieux. WOW! Que c’était bon! Ça se pouvait réellement se sentir de plus en plus libre…WOUHHHOUUU!

Lorsque j’ai revu ma psychothérapeute pour notre deuxième rencontre, elle était vraiment impressionnée de tout le travail que je venais de faire. C’était du jamais vu pour elle d’être aussi déterminée et ordonnée. (Je ne venais surtout pas de lui remettre tout mon document transcrit à l’ordinateur de tout ce qui avait été dit avec mes parents…) LOL

Je me sentais tellement beaucoup plus légère d’ailleurs et nous avons fait une séance IMO. C’était ma première expérience et j’ai adoré. C’est différent, mais vraiment efficace. (Voir plus bas pour plus d’informations concernant cette technique.)

Les jours qui ont suivi ont été très bizarres. Je me sentais méga stressé, ça bouillonnait en dedans de moi comme si quelque chose voulait sortir. Ç’a duré quelques jours et par la suite, un calme paisible. Ça faisait longtemps que je ne m’étais pas sentie aussi sereine.

Quand je suis retournée la voir, le 23 décembre pour une troisième rencontre, j’étais vraiment posée et elle était surprise du comment j’avais fait beaucoup de progrès en si peu de temps.

J’étais moi-même surprise. Tout d’un coup, ce nouveau langage me collait à la peau et prenait tout son sens. Ce n’est qu’une fois que tu es dedans que tu peux voir tous les bienfaits que ça peut apporter que de cheminer sur soi et c’est quand tu vis tes propres expériences que tu y adhères et que tu veux toujours en découvrir plus.

Je commençais tranquillement à croire que d’aller chercher des réponses dans notre inconscient pouvait réellement nous aider à tenir dans nos bras ce petit bébé. Ce que je ne savais pas c’est que je venais tout juste de prendre une carte de membre et cette carte allait me permettre d’ouvrir plein de nouvelles portes.  Je sentais, bien au profond de moi, que ce monde allait changer ma vie du tout au tout.

Alors que décembre était maintenant derrière nous, que je venais de faire des prises de conscience hallucinantes, que je venais de faire un bon travail sur moi-même, nous étions fin prêts à entamer ce fameux mois de janvier pour notre deuxième fécondation in vitro.

Il ne restait plus qu’à attendre le retour de mes menstruations pour pouvoir débuter les démarches.

À suivre…

•••

Tout est une question de perception! 

Allez, sois fière de ton grand coeur! 💕

SHOOTER!✌️

CFP-6934-2Jessica 

Copyright © 2018 Jessica Lefebvre – Mom de coeur, All rights reserved.

Laisser un commentaire

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close